L@iz’infos

————————-

————————-

EDITO Mars 2021

Afficher l’image sourceLe début du printemps est un moment particulier pour le conseil municipal, c’est à cette période qu’est voté le budget municipal.

Malgré les conditions sanitaires, le quorum fut atteint. Après avoir adopté le compte administratif et le compte de gestion pour l’année 2020, le conseil municipal a dû procéder au vote du budget primitif 2021 qui prévoit les grandes orientations pour l’année à venir. Nous vous tiendrons informés tout au long de l’année des différents projets qui sont en cours d’étude.

 Comme il avait été proposé dans la profession de foi de la liste municipale, le conseil municipal a décidé de ne pas augmenter les taux ménages pour la taxe foncière sur le bâti et le non bâti.

 La première journée de broyage de végétaux a rencontré un vif succès, elle a permis à plusieurs personnes de reconditionner leurs végétaux et d’avoir un broyat pour le jardin. Nous essaierons de reconduire cette action au cours de l’année.

 Les travaux de réfection du terrain de tennis vont enfin débuter dans les prochaines semaines. Des travaux attendus par tous les joueurs de tennis ainsi que par les écoles.

 La communauté de communes a, dans le cadre de l’exposition hors les murs « village d’hier et aujourd’hui au fil de la veyle », distribué des reproductions de photographies anciennes en lien avec les commerces ou les travaux des champs sur des toiles.

Ces reproductions peuvent être observées devant la mairie. Une initiative appréciée par de nombreux habitants.

Peut être une image de alimentNous vous donnons rendez-vous le vendredi 16 avril pour le marché itinérant communautaire qui aura lieu sur la place du village. Ce marché, initialement prévu de 16 à 18 h perd ces exposants non essentiels. Cependant, Il aura droit à une heure d’ouverture en plus pour se terminer à 19h. Les conscrits en profiteront pour vous délivrer les commandes que vous leur aurez données ces derniers jours.

————————-

 COVID-19

Nouvelles restrictions à compter du 3 Avril 2021 au soir pour 4 semaines 

Commerces
Les magasins de vente et les centres commerciaux dont la surface commerciale utile est inférieure au seuil (20 000 m²) ne peuvent accueillir du public entre 6 heures et 19 heures que pour leurs
activités de livraison et de retrait de commandes.
Cette règle ne s’applique pas aux commerces de première nécessité :
-entretien, réparation et contrôle technique de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles ;
-commerce d’équipements automobiles ;
-commerce et réparation de motocycles et cycles ;
-fourniture nécessaire aux exploitations agricoles ;
-commerce de détail de produits surgelés ;
-commerce de détail de livres ;
-commerce de détail d’enregistrements musicaux et vidéos ;
-commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé ;
-commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé ;
-commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé ;
-commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé ;
-boulangerie et boulangerie-pâtisserie ;
-commerce de détail de boissons en magasin spécialisé ;
-autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé ;
-commerce de détail de carburants et combustibles en magasin spécialisé, boutiques associées à
ces commerces pour la vente de denrées alimentaires à emporter, et équipements sanitaires ouverts aux usagers de la route ;
-commerce de détail d’équipements de l’information et de la communication en magasin spécialisé ;-commerce de détail d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé ;
-commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé ;
-commerce de détail de matériaux et équipements de construction, quincaillerie, peintures, bois, métaux et verres en magasin spécialisé ;
-commerce de détail de textiles en magasin spécialisé ;
-commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé ;
-commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé 
-commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé ;
-commerces de détail d’optique ;
-commerces de plantes, fleurs, graines, engrais, semences, plants d’espèces fruitières ou légumières, animaux de compagnie et aliments pour ces animaux en magasin spécialisé ;
-commerce de détail alimentaire sur éventaires sous réserve, lorsqu’ils sont installés sur un marché, des dispositions de l’article 38 ;
-commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé 
-location et location-bail de véhicules automobiles ;
-location et location-bail d’autres machines, équipements et biens ;
-location et location-bail de machines et équipements agricoles ;
-location et location-bail de machines et équipements pour la construction ;
-réparation d’ordinateurs et de biens personnels et domestiques ;
-réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication ;
-réparation d’ordinateurs et d’équipements périphériques ;
-réparation d’équipements de communication ;
-blanchisserie-teinturerie ;
-blanchisserie-teinturerie de gros ;
-blanchisserie-teinturerie de détail ;
-activités financières et d’assurance ;
-commerce de gros ;
-garde-meubles ;
-services de coiffure ;
-services de réparation et entretien d’instruments de musique ;
-commerces de véhicules automobiles et de machines agricoles sur rendez-vous ;
-commerce de détail de cacao, chocolats et produits de confiserie.
Il convient de noter que :
✔ Les magasins d’alimentation générale et les supérettes peuvent accueillir du public pour l’ensemble de leurs activités ;
✔ Les magasins multi-commerces, les supermarchés, les hypermarchés et les autres magasins de vente d’une surface de plus de 400 m2 ne peuvent accueillir du public que pour les activités mentionnées. Les établissements qui accueillent du public (voir ci-dessus) peuvent
également en accueillir pour la vente de produits de toilette, d’hygiène, d’entretien et de produits de puériculture.
Marchés
Seuls les commerces alimentaires ou proposant la vente de plantes, fleurs, graines, engrais, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières sont autorisés dans les marchés couverts. Dans
les marchés couverts, les commerces non alimentaires sont donc interdits.
Pour le reste l’ensemble des règles actuellement en vigueur demeurent.

Déplacements et couvre-feu
Entre 19h et 6h, les règles du couvre-feu restent inchangées.
En journée, les déplacements sont autorisés sous réserve de justifier de l’un des motifs prévus dans l’attestation.

Déplacements dans la limite de 10 kilomètres de son domicile :
Activité physique et promenade
Déplacements liés soit à la promenade, soit à l’activité physique individuelle des personnes.
Attestation à remplir seulement à défaut de pouvoir présenter un justificatif de domicile ;
Déplacements au sein du département de résidence :
Note : Pour les personnes résidant aux frontières d’un département, une tolérance de 30 kms au-delà du département est acceptée.
Achats :
Déplacements pour effectuer des achats de première nécessité ou des retraits de commandes ;
Accompagnement des enfants à l’école :
Déplacements pour emmener et aller chercher les enfants à l’école et à l’occasion de leurs activités péri-scolaires ou extrascolaires ;
Établissement culturel ou lieu de culte :
Déplacements pour se rendre dans un établissement culturel (bibliothèques et médiathèques) ou un lieu de culte ;
Démarches administratives ou juridiques :
Déplacements pour se rendre dans un service public pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
Déplacements sans limitation de distance :
Activité professionnelle, enseignement et formation, mission d’intérêt général :
Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés, livraisons à domicile, déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, déplacements liés à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
Santé (consultations et soins) :
Déplacements pour des consultations, examens, actes de prévention (dont vaccination) et soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l’achat de produits de santé ;
Motif familial impérieux, personnes vulnérables ou précaires ou gardes d’enfants :
Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ;
–  Situation de handicap :
Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
Convocation judiciaire ou administrative :
Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative, déplacements pour se rendre chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
Déménagement :
Déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’une résidence principale, insusceptibles d’être différés ;
– Déplacement de transit vers les gares et les aéroports
Éducation
Les annonces prévoient le calendrier suivant :
Fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées pendant 3 semaines à partir du lundi 5 avril 2021.
– Concernant les écoles : adaptation du calendrier pour préserver l’apprentissage, comme suit :
✔ semaine du 5 avril : semaine de cours à la maison, pour tous les écoliers de la maternelle au lycée ;
✔ semaine du 12 avril : début des vacances de printemps pour 2 semaines, quelle que soit la zone académique ;
✔ semaine du 26 avril : rentrée scolaire, avec retour en présentiel pour les maternelles/primaires et cours à distance pour les collèges/lycées ;
✔ semaine du 3 mai : retour en classe pour les collèges/lycées en respectant avec des jauges de présence adaptées.
– Concernant les universités : elles continuent de fonctionner selon les protocoles en vigueur, soit la possibilité pour chaque étudiant de se rendre à l’université 1 jour par semaine.
Le droit au dispositif de chômage partiel pour les parents dans l’obligation de rester à domicile pour garder leurs enfants est réactivé.
Les services départementaux de l’Éducation Nationale restent vos interlocuteurs privilégiés sur le sujet.
Vous trouverez jointe la liste des enfants de personnels prioritaires arrêtée par le centre interministériel de crise.
Pour les accueils de loisirs et accueils collectifs de mineurs, vous pouvez saisir le service compétent à ddcs-acm@ain.gouv.fr

Les professionnels indispensables à la gestion de l’épidémie pour lesquels une solution d’accueil doit être proposée :

– Tous les personnels des établissements de santé ;
– Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes ;
– Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie ainsi que les ambulanciers;
– Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
– Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;
– Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
– Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil.
– Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, surveillant de la pénitentiaire

AIN – Campagne de vaccination contre la COVID19 

Le Département de l’Ain organise, en partenariat avec le SDIS de l’Ain et la Régie des Transports de l’Ain, une campagne de vaccination itinérante et décentralisée à destination des personnes âgées les plus dépendantes et les plus isolées.

Sont concernées par cette vaccination : les personnes âgées de plus de 75 ans bénéficiant de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA à domicile) et/ou de la Prestation de compensation du handicap (PCH).

Pour plus d’informations, prenez connaissance du Communiqué de presse

——————————————-


Vous pouvez maintenant faire le paiement des services publics locaux par internet (garderie…). Pour cela cliquez sur le logo PAYFIP et laissez vous guider

Enfin vous pouvez retrouver la page officielle de la commune sur facebook (sans être inscrit sur facebook)

 

nous joindre par mail pour nous donner votre avis ou nous envoyer des photos à               mairie-laiz@laiz.fr

Avoir plus d’informations, alertes du village de Laiz sur l’application panneau pocket sur apple store et google play gratuitement.